Suppression des APL : nous tirons la sonnette d’alarme pour les étudiants des classes moyennes

 

Suppression des APL : nous tirons la sonnette d’alarme pour les étudiants des classes moyennes

Il nous faut tirer la sonnette d’alarme alors que selon des informations concordantes et sans aucun démenti de la part des ministres interrogés sur le sujet, le Gouvernement a prévu de supprimer à l’Aide personnalisée au logement pour les non-boursiers.

En effet, le logement est le premier poste de dépense des 1 400 000 étudiants français qui décident de loger dans leur propre appartement.

Alors que l’Etat cherche à rogner plusieurs millions pour boucler son budget, nous ne pouvons accepter cette mesure dangereuse.

Après les records de chômage chez les jeunes, après l’échec cinglant des emplois d’avenir et des contrats de génération, après la volonté de supprimer la prime à l’apprentissage, ce serait une nouvelle menace pour l’avenir de la jeunesse de France, qui ne demande qu’à étudier et travailler.

70% des étudiants français ne bénéficient d’aucune bourse et comptent sur cette aide de 190 € (en moyenne) alors que leurs conditions de vie se dégradent.

Plutôt que créer des usines à gaz couteuses, des recrutements d’enseignants à foison, le Gouvernement devrait déjà maintenir les dispositifs d’aide existants qui ont fait leur preuve et qui permettent aux jeunes de prendre leur autonomie.

Si cette mesure était confirmée, elle serait la première grande décision de Madame Najat Vallaud-Belkacem en tant que ministre de la jeunesse ! Triste entrée en matière.

Ce Gouvernement, derrière ses grands discours jeunistes, aura plongé la jeunesse française dans un tel doute sur son avenir que les jeunes Français voient désormais leur avenir ailleurs !

Jonas Haddad : Secrétaire national de l’UMP- Délégué national des Jeunes Populaires

Stéphane Tiki : Secrétaire national de l’UMP- Délégué national des Jeunes Populaires

Pierre-Henri Dumont: Maire de Marck en Calaisi et Délégué national des Jeunes Populaires

Elsa Schalck: Déléguée nationale des Jeunes Populaires et responsable des Jeunes Populaires du Bas-Rhin

Fabrice Durand : Délégué national des Jeunes Populaires et responsable des Jeunes Populaires des Bouches-du-Rhône

Sébastien Leblanc : Délégué national des Jeunes Populaires

Augustin Bœuf : Délégué national des Jeunes Populaires et responsable des Jeunes Populaires de la Seine-Maritime.

Jeremy Visconti : Délégué national des Jeunes Populaires et responsable des Jeunes Populaires de l’Oise

Antoine Sillani : Responsable des Jeunes Populaires du Nord

Pierre OLIVER: Responsable des Jeunes populaire du Puy-de-Dôme

Pierre Faure : Responsable des Jeunes Populaires de la Vienne

Fabien Le Guernevé : Responsable des Jeunes Populaires du Morbihan

Romain Ferrara : Responsable des Jeunes populaires de l’Hérault

Louis Videira : Responsable des Jeunes Populaires de l’Aveyron

Thomas Gollé : responsable des Jeunes Populaires du térritoire de Belfort

Margaux Delettre : Responsable des Jeunes Populaires de la Somme.

Amandine Boucher : Responsable des Jeunes Populaires de l’Aisne.

Stéphane Lantz : Responsable des Jeunes Populaires d’Eure-et-Loir

Olivier Bègue : Responsable des jeunes populaires des Landes

François Le Corre : Responsable des Jeunes Populaires du Finistère

Bertrand Duc : Responsable des Jeunes Populaires de la Marne

 

 

 

 

Jeunes Populaires, UMP

Veillée d’armes

A quelques heures de la fin de cette campagne, comment ne pas éprouver le sentiment unique d’un moment rare.

Rare car depuis deux ans le gouvernement socialiste a tenté par tous les moyens de ballonner l’opposition, mise sous écoute.

Rare car depuis deux ans tous les Français attendent que ça change. Ils veulent que nous incarnions une alternative.

A tous les candidats de notre famille politique, à tous ceux dont c’est le premier scrutin, à tous ces jeunes populaires fièrement engagés pour leurs valeurs, bravo et surtout bonne chance!

A dimancheLA REPUBLIQUE

A la une, UMP

Ils s’engagent pour l’entrepreneuriat des jeunes – Invité de la Semaine : Kevin Lognoné

http://www.ismapp.com/upload/xurjxcvbej.jpg

Comme chaque semaine, un entrepreneur ou un responsable politique témoigne pour soutenir ma proposition de supprimer l’impôt sur les sociétés pour les jeunes créateurs de moins de 25 ans.

Je reçois cette semaine le témoignage de soutien de Kevin Lognoné, 25 ans, cofondateur de Youth Bank France, une structure de financement participatif dédiée aux jeunes talents porteurs de projets innovants.

Comme ma proposition, cette structure a pour objectif d’instaurer un climat de confiance en France, pour les jeunes qui veulent entreprendre !

Pour regarder la vidéo de soutien de Kevin Lognoné, vous pouvez cliquer sur le lien suivant:

Soutien de Kevin Lognoné

 

A la une, Entreprenariat